20/11/2012

PRESENTATION DE NOTRE DEMARCHE

 

 

Blog éthique 59 respect, dignité

 

 Qui sommes -nous ?

 

Notre  histoire commence en 2006, à la création des groupes de réflexion éthique  à l’initiative de l’APF. Ces groupes existent dans plusieurs régions de France. Nous sommes une dizaine de personnes adhérentes à l’APF, bénévoles, portant intérêt aux notions de respect, de dignité à l’égard de la personne handicapée.  Notre groupe est co-animé par un de ces membres et un bénévole du siège de l’association.

 

 

Qu’est-ce que l’éthique ?

 

Elle est reliée aux valeurs de la société  (démocratie, égalité, liberté, solidarité, etc.) et dans le cadre de notre réflexion elle est sous-tendue par les valeurs dont se réclame l’APF. L’éthique est une ligne de conduite, le respect est le moyen de suivre cette ligne, le but étant de protéger la dignité d’autrui.  Un comportement respectueux à l’égard de la personne handicapée visera à ne pas la dévalorisée du fait de son handicap.

 

Notre fonctionnement

 

Le groupe se réunit quatre à cinq fois par an. Chacun apporte témoignages, réflexions et propositions.  La parole de chacun est libre et respectée, ce qui se dit dans le groupe appartient au groupe. Peu à peu la cohésion du groupe, sa convivialité ont permis l’expression de la souffrance vécue, de l’indignité ressentie. Tous les deux ans l’APF organise une réunion nationale où les  représentants de chaque groupe  rendent compte de leurs réflexions et propositions.  Notre objectif est un changement des attitudes, des mentalités et quand c’est nécessaire permette qu’une législation facilite ce changement. 

 

Où en sommes-nous ?

 

Les nombreux témoignages qu’apportent les membres du groupe nous ont permis d’aborder les thèmes  suivants : les attitudes des « valides » à l’égard des personnes handicapées,  dans les  lieux du quotidien : transports, travail, hôpital,  restaurant, loisirs etc. ; l’accessibilité ; la compassion ; la maltraitance ; les attitudes dépréciatives de la famille en particulier dans  les moments symboliques de l’existence : maternité, deuil, etc. Nous avons  réfléchi en quoi et jusqu’où le sens de l’humour peut contrer l’humiliation ; nous avons également abordé des sujets graves comme la relation  parents/enfants handicapés, la vie affective et la sexualité. 

 

 Pourquoi ce blog

 

Depuis 2006 nous trouvons nos sources de témoignages et de réflexion au sein de notre groupe. En 2012 nous faisons le constat d’un tarissement de cette source. Il nous faut rebondir en invitant les adhérents du Nord et usagers des services et institutions à participer à cette entreprise  à travers le vécu  de leur propre situation et celles qu’ils ont pu observer autour d’eux. Ainsi donc d’autres pistes de réflexion, d’autres propositions pourront émerger et permettre d’aider à une certaine prise de conscience.

 

 En effet  le handicap gène, fait peur, rend vulnérable et incite la personne handicapée à faire ses preuves, à en faire plus pour être accepté comme  tout un chacun. La dépendance liée au handicap fait le lit de la maltraitance qui est rarement une volonté délibérée de nuire mais l’expression de malaise institutionnel autant que personnel.

 

En élargissant les sources  d’informations nous voulons continuer à confronter les points de vue, favoriser la parole tout en respectant la confidentialité. Par le débat sur l’éthique, le respect, la dignité , nous espérons que ces notions trouvent place dans le quotidien de chacun, sans discrimination de potentiel, sans clivage entre valides et handicapés.

 

A vous maintenant de nous adresser vos remarques, vos expériences où le respect dû à tout humain vous a semblé bafoué. Les expériences positives nous intéressent  tout autant, c’est à partir d’elles qu’on peut  construire un « monde meilleur ».

Bernard, Bernadette, Catherine, Erick, Francis, Jacqueline, Michel, Marie-Christine, Sylviane et Marc

 

 

Les commentaires sont fermés.